· 

Les différents types d'huile : comment s'y retrouver?

Depuis plusieurs années maintenant, les huiles ont la cote en cosmétologie. Mais attention : toutes ne se valent pas, et certaines sont à fuir absolument! Entre les huiles végétales, les huiles minérales et les huiles estérifiées/hydrogénées, comment s'y retrouver et que choisir? Voici un petit topo pour tout savoir, ou presque, sur ces fameuses huiles!

 

 

 

  • Les huiles végétales : une valeur sûre et 100% naturelle
Obtenues par pression de fruits oléagineux ou de noyaux, les huiles végétales sont 100 % naturelles. Elles regorgent de vitamines et d'acides gras essentiels, qui leur confèrent des propriétés nourrissantes, protectrices et antioxydantes. De plus, chaque huile présente des bienfaits spécifiques, riches et concentrés en actifs. Il nous suffit simplement de choisir parmi la multitude d'huiles végétales existantes, en fonction de nos besoins. Les huiles végétales peuvent être utilisées seules, en synergie, ou comme base de recettes naturelles.

 

 

 

  • Les huiles estérifiées :

Une huile estérifiée est une huile dont la structure moléculaire a été cassée pour être combinée à des alcools. Les buts de cette modification sont multiples : faire baisser le coût des huiles, assurer la stabilité des formules, rendre le toucher plus sec… Malheureusement, modifier la structure chimique d'une huile lui fait perdre toutes ses propriétés et ses principes actifs! Les incorporer en très faible quantité peut être intéressant pour améliorer la texture d'une formule, mais les utiliser en tant qu'actif ne présente aucun intérêt, car les bénéfices pour la peau sont inexistants.

 

 

Il est important de savoir que sur la liste des ingrédients composants un produit cosmétiques, les 5 premiers ingrédients constituent en moyenne 80% de la formule. Alors soyez vigilants et lisez bien les compositions. 

 

 

Les huiles estérifiées portent les noms suivants :

 

- Caprylic Capric Triglyceride 
- Coco Caprylate Caprate
- Decyl Oleate
- Dicaprylyl Ether
- Isopropyl Palmitate
- Octyldodecanol
- Oleyl Erucate
- Oleyl Linoleate

 

 

  • Les huiles hydrogénées :

Une huile hydrogénée est une huile végétale qui a été extraite à très haute température, les différents buts étant de faire baisser son coût, la rendre solide et plus stable.

 

 

 Malheureusement, cette méthode d'extraction n'est pas sans conséquence : elle fait perdre ses qualités à l'huile et elle provoque la formation d'acides gras trans, responsables d'inflammation de l'organisme.

 

 

Leurs principaux noms :

 

- Hydrogenated
- Dihydrogenated
- Bis-hydrogenated

- Squalane

 

 

  • Les huiles minérales :

L'huile minérale est un corps gras dérivé d'hydrocarbures (houille ou pétrole!), ne contenant aucun principe actif et n'apportant aucune nutrition. Elle présente 2 propriétés cosmétiques : elle est émolliente (assouplit la peau) et hautement occlusive (empêche le dessèchement cutané)... Sauf que : le derme ne respire plus, et une fois l'huile minérale retirée, les problèmes reviennent puissance 10! Et non, l'huile minérale ne traite pas les problèmes… Elle ne fait que les masquer!

 

 

Et pourtant, on la retrouve très souvent partout : produits pour le corps, pour les cheveux, protections solaires, maquillage, produits pour bébé, baumes à lèvres, préparations pharmaceutiques à destination des peaux eczémateuses, squameuses, très sèches. C'est d'ailleurs dans les produits pharmaceutiques qu'on retrouve l'huile minérale quasi-systématiquement, toutes marques confondues, où elle est très souvent l'ingrédient majoritaire de la composition. 

 

 

Il faut reconnaître que l'huile minérale présente des avantages tentants :

 

- Stabilité de la formule

- Coût très bas

- Propriété occlusive

- Huile multifonction 

 

 

Cependant… elle présente un effet certain de "cercle vicieux", car plus on en met, plus on a besoin d'en mettre! Et aussi beaucoup d'autres inconvénients :

 

- Absolument pas écologique car issue de la pétrochimie

- Hautement occlusive, donc défavorable au fonctionnement naturel de la peau, fortement comédogène, et même asséchante pour les cheveux

- Non assimilable par la peau

- Irritante

- Est régulièrement ingérée (baume à lèvres, rouge à lèvres, etc...)

 

 

Vous les retrouverez sous les noms de :

- Paraffinum Liquidum
- Petrolatum
- Cera Microcristallina
- Mots contenants methicone ou siloxane
- Ozokerite
- Mineral oil

 

 

 

Maintenant que vous en savez davantage sur les différentes huiles que l'on peut retrouver sur le marché des cosmétiques, soyez vigilant(e)s, et surtout ouvrez l'œil!!

 

~~~~

Écrire commentaire

Commentaires: 0